De nouvelles mesures de protection anti Covid-19 pour les passagers aériens et maritimes


Le préfet de la Guadeloupe a décidé de modifier les mesures applicables aux déplacements de personnes par voie aérienne et maritime à compter du jeudi 10 décembre 2020. Ci-dessous la synthèse de ces nouvelles mesures :


TRANSPORT AÉRIEN


> Passagers en provenance des Iles du Nord, à l’exception de Saint Barth

Les déplacements sont interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. Un test PCR datant de moins de 72h est exigé au départ de Saint-Martin et de Saint Barthélémy en direction de la Guadeloupe. En l’absence de ce test PCR, les voyageurs peuvent présenter le résultat d’un examen de détection antigénique du virus SARS-CoV-2 réalisé moins de 48 heures avant le vol et ne concluant pas à une contamination par la Covid-19. A l'arrivée en Guadeloupe, les voyageurs devront présenter au transporteur maritime ou à la compagnie aérienne, avant embarquement, un ou plusieurs documents justificatifs ainsi qu'une déclaration sur l'honneur du motif de déplacement.


> Passagers en provenance de la Guyane

À compter du mercredi 13 janvier 2021, tout voyageur de 11 ans ou plus, en provenance de Guyane et à destination de la Guadeloupe, devra présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test de dépistage virologique (RT-PCR ou antigénique) réalisé moins de 72 heures avant le vol.


> Passagers en direction de la Guyane

Il est conseillé d'avoir un test réalisé au maximum 72h avant le vol pour tout passager de 11 ans et plus. Il est également possible de réaliser le test à l'arrivée à l'aéroport de Cayenne. À compter du mercredi 13 janvier, l’obligation de test pour les déplacements depuis la Guadeloupe vers la Guyane sera contrôlée avant l’embarquement sans possibilité de réaliser le test à l’arrivée à Cayenne.


> Passagers en provenance de la Dominique ou de Sainte-Lucie

Les voyageurs en provenance de la Dominique et de Sainte-Lucie de plus de onze ans doivent justifier d’un test ou d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement et fournir une déclaration sur l'honneur attestant qu'ils ne présentent pas de symptôme d'infection à la Covid-19 et qu'ils n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol. Seuls peuvent arriver en Guadeloupe par voie aérienne depuis La Dominique ou Sainte-Lucie, les ressortissants français, les ressortissants de l’Union Européenne, de l’espace Schengen et les personnes disposant d’un titre de séjour régulier en France.


> Passagers en provenance de l'Hexagone

Les voyageurs de plus de onze ans arrivant en Guadeloupe doivent justifier d’un test PCR ou antigénique négatif réalisé dans les 72 h précédant l’embarquement. Ce résultat négatif est un gage de sécurité et de santé publique : il est obligatoire et demandé dès l’enregistrement. Les passagers doivent également présenter une attestation sur l’honneur qu’ils ne présentent pas de symptômes et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol à l'aide du formulaire adapté, disponible ci-dessous, à compléter par l’intéressé(e). Les compagnies aériennes sont tenues de refuser l’embarquement aux passagers qui ne présenteraient pas ce test négatif et l'attestation sur l'honneur.


> Passagers en direction de la France hexagonale

Les passagers doivent présenter une attestation sur l’honneur qu’ils ne présentent pas de symptômes et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol à l'aide du formulaire adapté, disponible ci-dessous, à compléter par l’intéressé(e). Les compagnies aériennes sont tenues de refuser l’embarquement aux passagers qui ne présenteraient pas l'attestation sur l'honneur.


> Entre la Guadeloupe et la Martinique

Pas de tests obligatoire. Pas de motif impérieux.



TRANSPORT MARITIME

Les navires en provenance de la Martinique, de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin (partie française), de la Guyane, de La Dominique ou de Sainte-Lucie et n’ayant pas fait escale dans un pays tiers depuis leur départ, sont autorisés à faire escale ou à mouiller dans les eaux territoriales guadeloupéennes.


> Pour les personnes voyageant à bord d’un navire de transport maritime

Les passagers de 11 ans ou plus présentent à l’entreprise de transport maritime, lors de leur embarquement, le résultat négatif d’un examen biologique de dépistage virologique de moins de 72 heures ainsi qu’une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection à la Covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant leur trajet.


> Pour les personnes voyageant à bord d’un navire de plaisance

La demande est réalisée en transmettant au CROSS Antilles–Guyane, au moins 24 heures avant l’horaire projeté d’entrée sur le territoire de la Guadeloupe, le formulaire figurant en annexe, accompagné du résultat négatif d’un examen biologique de dépistage virologique pour chacune des personnes à bord de 11 ans ou plus, réalisé moins de 72 heures avant l’entrée sur le territoire de la Guadeloupe. Les passagers du navire formulant cette demande d’autorisation doivent être en mesure de présenter une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptômes d’infection à la Covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant leur entrée sur le territoire.


Attestations à télécharger :

0 commentaire