Taïna THARSIS, Guide touristique GUADELOUPE EXPLOR


Présentez-nous votre activité et comment vous est venue l’idée de proposer votre produit ? Quelles sont vos clientèles cibles ?


Guadeloupe Explor, propose un service de visites et de découvertes guidées de la Guadeloupe à la journée. Des thématiques et des découvertes hors sentiers battus, une orientation sur le patrimoine, la culture, l'histoire et l'artisanat guadeloupéens. Ces journées s'adressent aussi bien aux touristes qu'à la population de notre archipel.


L'idée première, c'est de choisir d'avoir un guide pour une journée hors des classiques qu'on peut en général découvrir par soi-même lors de son séjour, mais aussi de satisfaire lla soif de découverte de la population locale

On sait tous, pris dans le quotidien, qu'on ne connait pas totalement sa région quand on y vit. Moi qui venais tous les 3 ans, petite en Guadeloupe, on découvrait de nouveaux endroits à chaque fois même si les classiques étaient au programme. Je vais être franche, j'en découvre encore chaque année : nouveaux lieux, nouvelles activités, un délice de pouvoir ensuite les partager et élargir la programmation.

Tournée également vers nos traditions et notre artisanat, mon offre est également tournée vers nos traditions et notre artisanat, je les mets en valeur en proposant des ateliers à la demi-journée: faire sa tablette de chocolat, tresser son chapeau en feuille de coco, faire ses bijoux en graines naturelles, jouer du Gwo Ka....


Guadeloupe Explor a élargi ses services avec la mise à disposition des différentes activités en Guadeloupe et de toutes ses découvertes, jusqu'à l'organisation de séjour Trek, couples, familles, le tout à la carte …. etc. et même de week-ends découverte.


La clientèle cible : touristes et locaux, tous ravis à ce jour ! J'ai attiré une clientèle anglophone dès la départ comme je proposais les deux langues et que mon site est en anglais! La clientèle locale est plus timide, il faut passer le cap de se dire « je prends un guide ».... mais ils ressortent toujours super contents d'avoir appris et découvert plein de choses sur leurs îles.


Comment avez-vous vécu le confinement de mars-mai 2020 ? Qu’avez-vous mis en place durant cette période au niveau personnel et professionnel ?

Avez-vous pu mobiliser des plans d’aides financières ?


Eh bien, tout d'abord, un choc, car tout allait être annulé mais jusqu’à quand!? Donc, gestion de crise: annulations, remboursements, reports éventuels du côté des voyageurs !

J'ai pu suivre des conférences web pour l’amélioration de mon site internet, de ma communication sur les réseaux sociaux, une volonté de rentabiliser le temps mais de grosses difficultés dans la projection réelle.

Financièrement, petite société qui grandissait, on se retrouve l'herbe coupée sous le pied, comme on dit, et toutes les évolutions envisagées semblent s’échapper ! Difficile. Éligible à l'aide pour les petites entreprises, on fait les démarches administratives, mais l'avenir est flou.

En décembre, j'ai fait une demande de Prêt à Taux Zéro.

On se doit de continuer les tâches administratives d’entrepreneur : relances, comptabilité, marketing, communication, préparation, appels d'offre, devis....

En parallèle, une mobilisation des guides de Guadeloupe s'est organisée pendant le confinement, une profession rudement touchée et mal reconnue dans le domaine touristique et qui est pourtant un maillon essentiel. Nous avons pu adhérer à l'association Caloucaera Guides, existante depuis plus d'une dizaine d'année, et participer aux actions pour l'amélioration de la visibilité des guides de Guadeloupe et la reconnaissance de notre profession.


Vos clients sont-ils revenus ? Comment avez-vous communiqué ? Vos profils clients ont-ils changé ?


Pas vraiment, les annulations ont continué de s'accumuler et le petit nombre de voyageurs n'a pas été suffisant. J'ai pu travaillé pour la relance du tourisme avec les institutions, mais, comme vous le savez, les délais de paiement sont rudes et au final pas de rentrée d'argent! Un point qu'il faudrait améliorer mais dont on fait tous les frais, petits et grands.

Quelques excursions ont quand même pu avoir lieu mais comparativement au niveau des années précédentes, c'est compliqué.

Pas de communication excessive, être dans les bons plans en ligne, quelques news au fil des mois, je réserve un budget communication pour la reprise. J'ai par ailleurs décidé en mai de participer à un premier salon du tourisme en ligne, DirecTravel du 5 au 8 novembre dernier, il faut s'adapter et évoluer ! Belles découvertes, voyages et conférences en ligne, mais un peu déçu par le faible nombre de visiteurs. Quelques bons contacts tout de même et la promotion de notre archipel à l’échelle du salon ! J'avais imaginé un nombre plus élevé dans la mouvance du tout en ligne et du deuxième confinement! Une belle aventure en tout cas.


Un profil plus local et francophone des voyageurs, quand même, du fait des restrictions de voyages ! Mais j'ai un couple de voyageurs allemands, fans de « Meurtres au Paradis » qui est revenu après une année !


Quelles sont vos perspectives? Quelle stratégie mettez-vous en place ?


Pour la saison actuelle 2020-2021, il faut être présent pour satisfaire les demandes des voyageurs et des locaux. Mais année blanche pour la croisière. Une communication sur les réseaux locaux pour voyager et redécouvrir les richesses de nos îles pendant les vacances à venir et les week-ends. On a pu observer une reprise sur les chapeaux de roue du fait d’être dans les destinations ouvertes pour la clientèle française et belge pour les fêtes de fin d'année et début janvier. L'annonce de la "septaine" à l'arrivée n'est pas positive pour l'activité comme le confinement pressenti dans l'hexagone a priori pour février. On observe déjà une diminution avec annulations des séjours, fermeture de certain centre de vacances comme l'UCPA et donc suspension des contrats, reports donc des incertitudes nouvelles pour l'avenir.


Il nous reste la préparation de la reprise touristique pour la saison prochaine 2021-2022 que l'on espère bien réelle. Pour cela un nouveau site internet, un nouveau plan de communication, une présence différente sur les réseaux, de nouvelles présences, toujours dans un souci de satisfaire les voyageurs qui viennent sur nos îles.

Mais aussi consolider et créer de nouveaux partenariats avec les acteurs du monde touristique en Guadeloupe, nous devons être solidaires pendant cette période difficile.

Ça va repartir ! On reste positif ! Et il faut tenir.


Contacts : facebook.com/GuadeloupeExplor/

guadeloupe-explor.com

Téléphone : 0690 26 81 11

0 commentaire